Parution : La mémoire de l'eau

Parution : La mémoire de l'eau

En 1912, alors que le dernier empereur chinois était chassé du trône, grand-mère Lie-Fei avait cinq ans. Elle venait de subir l’opération destinée à rapetisser ses pieds, afin de les rendre « beaux comme des fleurs de lotus ». Mais grâce au changement, ou à cause de lui, l’intervention fut vite interrompue, et c’est avec des pieds « moyens » – garants d’une position médiane dans le conflit entre la tradition et la modernité – qu’elle traversa sans trop de heurts le régime communiste… Pour en savoir plus.

Partagez cette nouvelle!


<Retour à la liste